Étiquetage énergétique de l’UE

Le but principal de l’étiquette est de vous aider à prendre une décision éclairée au sujet de l’achat d’un appareil électroménager.

Si vous cherchez un lave-vaisselle, un réfrigérateur, une machine à laver ou même un four neuf, vous avez peut-être remarqué un schéma coloré collé sur le devant.

Pourquoi payer plus cher pour la même énergie ?

Avec les prix élevés de l’énergie, assurez-vous de ne pas payer trop cher.
Ce diagramme, connu sous le nom d’étiquette énergétique de l’UE, est conçu pour vous permettre de prendre une décision éclairée quant à l’achat d’un appareil en fonction de sa consommation d’énergie.


Comment reconnaître un label énergétique européen.

Étiquetage énergétique de l’UE Les nouveaux labels énergétiques de l’UE évaluent les appareils sur une échelle : vert foncé (de A+ à A++++) signifie qu’un produit est très économe en énergie, tandis que rouge (F et G) signifie qu’un produit n’est pas très éconergétique.

Vous verrez une flèche pointant vers la bande. La flèche indique l’efficacité énergétique du produit. Pour le produit le plus efficace, recherchez les produits dont les flèches pointent vers la bande verte la plus foncée.
Autres statistiques de performance

L’étiquette indiquera également d’autres statistiques en termes de performance du produit. Il peut s’agir, par exemple, des performances de lavage, du niveau sonore, de la consommation d’eau par cycle et de la capacité, selon le type d’appareil.
Kilowatts par heure (kWh)

Le nombre de kWh vous indique la quantité d’énergie que le produit consomme en une heure. Plus ce chiffre est bas, plus vos coûts de carburant seront bas par heure d’utilisation.
Quels appareils électroménagers devraient porter un étiquetage énergétique ?

En vertu de la loi, l’étiquetage énergétique de l’UE doit figurer sur ces produits :

  • machines à laver et sèche-linge
  • téléviseurs (à partir de décembre 2011)
  • lave-vaisselle
  • climatiseurs
  • fours électriques
  • ampoules
  • réfrigérateurs et congélateurs.